Home/press review/Office’s portrait in Archistorm n°94

Office’s portrait in Archistorm n°94

VIB Architecture

OFFICE PORTRAIT

Distinguished in 2005 with the young architect of the year Le Moniteurs‘s price for a Neuroimaging Research Center in Caen, Vialet architecture has evolved into VIB architecture in 2013, when he was officially joined by German architect Bettina Ballus. The franco-german duo has since developed an pragmatic and generous approach to architecture, mainly for programs on medical research, educational or industrial building.

Portrait extract from : http://www.archistorm.com/vib-architecture/

[FR] Créée par Franck Vialet et Battina Ballus, VIB architecture est une jeune agence parisienne dont l’histoire prend racine dans les années 1990, bien au-delà de nos frontières.
Née en Allemagne, Bettina Ballus fait ses études à l’Université technique de Braunschweig, d’où elle sort diplômée en ingénierie et architecture en 1999. Après avoir participé un an plus tôt à un programme de jumelage avec l’École nationale supérieure d’architecture de la Villette, elle se dit fascinée par Paris, ville dans laquelle elle décidera finalement de s’installer après avoir exercé plusieurs années à Hambourg. Après quelques temps passés à faire du porte-à-porte dans les agences de la capitale, Jacques Ripault est le premier à lui laisser sa chance. Embauchée au sein de l’agence du célèbre architecte aujourd’hui disparu pour une mission de quinze jours, elle y restera sept ans et participera à des projets d’envergure, principalement dans le domaine culturel et en particulier dans la conception de salles de spectacle pour musiques amplifiées. De son côté, Franck Vialet, contrairement à ce que l’on pourrait penser de premier abord, vient lui aussi d’ailleurs. Après avoir passé son bac et un premier diplôme d’architecture à Melbourne où sa famille s’était installé durant son adolescence, c’est à Paris qu’il décide lui aussi de venir poser ses bagages. Se sentant prit d’une profonde attraction pour le mythe d’une Union Européenne alors en pleine construction, c’est en effet sur les terres du vieux continent qu’il sent qu’il doit tenter de construire quelque chose. « En arrivant à Paris, raconte-t-il, j’ai eu la chance d’avoir très vite accès à de la commande, et à 24 ans, j’avais déjà conçu mon premier bâtiment ». Une avance sur les jeunes architectes de sa génération qui ne l’empêche pas de reprendre des études à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, où il reviendra enseigner après un passage éclair au sein de l’agence de Jacques Ripault, des Ateliers Jean Nouvel et une fois devenu patron de sa première agence, Vialet Architectes, qu’il fonde en 2002.

C’est à cette période que Bettina Ballus et lui décident de s’associer. Forte d’une approche extrêmement rigoureuse des programmes et de la production en général acquise au cours de son parcours en Allemagne et en France, B. Ballus travaillera ainsi en soutien de Franck Vialet sur la plupart des projets de l’agence, tout en continuant parallèlement sa carrière chez J. Ripault, puis chez Jean-Paul Viguier. Après de nombreux succès vécus ensemble, les menant à des projets d’ampleur comme la réalisation de l’extension de l’École d’architecture de Versailles ou du Centre de recherche en neuroimagerie de Caen grâce auquel ils se feront largement remarquer, ils décident finalement, en 2013, d’ouvrir leur agence commune, VIB architecture.

Installée depuis 2015 dans une charmante maison du début du siècle dernier du 9e arrondissement de Paris transformée en atelier, cette nouvelle agence est, pour F. Vialet et B. Ballus, l’incarnation d’une ambition commune d’exploration architecturale, soutenue par une solide maîtrise des enjeux techniques et programmatiques de leurs sujets d’une part. Pour cela, le duo peut compter sur la grande complémentarité de leur profil respectif. À Bettina Ballus, réputée pour son regard d’ingénieur et ses connaissances en matière environnementale acquises grâce à la réalisation de projets de grande envergure aux typologies extrêmement variées, revient la maîtrise de la production. À Franck Vialet, celle du développement de l’agence et de la communication. Dans les faits, les choses sont bien sûr plus complexes, mais c’est cette complémentarité entre un profil allemand et un profil anglo-saxon dans un contexte français qui fait indéniablement leur force, notamment dans leur capacité à adresser des grands projets. (…)

Texte :  Adrien Pontet
Photos : Michel Slomka

[FR]

Discover full portrait of VIB Architecture in Archistorm 94, dated January – February.

Archistorm n°94

05 February 2019 |Categories: press review|

Réagissez | React to this